Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (tome 12) : le pénultième péril

Un roman de Lemony  Snicket, illustré par Brett Helquist et traduit par Rose-Marie Vassalo.

L’épaisseur du livre est d’une taille respectable et les  illustrations sont en noir et blanc .Il n’y a d’image qu’au  début des chapitres ainsi que sur la page de garde. Les caractères sont très lisibles grâce à la police utilisée munie de jambage. Le papier n’est pas excellent. La 1ere et la 4eme de couverture sont en couleur.

C’est l’histoire de trois enfants Violette, Klaus et Prunille qui vont de mésaventure en mésaventure à cause du Comte Olaf. Dans ce tome, vous verrez les Orphelin Baudelaire à l’hôtel Dénouement en tant que groom. Il découvriront Kit Snicket, une femme faisant partie de VDC . Les goûts de l’auteur sont simples et le rythme est assez lent. L’histoire est assez aventureuse et la fin est plutôt inquiétante.

J’ai bien aimé ce livre et même toute la collection parce que l’histoire est sympathique et parce qu’il y a beaucoup de lecture (Et j’aime bien la lecture) . Je conseille ce livre aux grands lecteurs parce que le tome 13 peut atteindre plus de 300 pages!

Alexia élve de CM1, année 2015/2016