Fabuleuse journée !

Bonsoir à tous,

Ce soir ce sont les adultes qui vous écrivent car vos enfants dorment tous bercés par les histoires merveilleuses du Nombril du monde.

Après un bon petit déjeuner, nous avons pris le car, direction Pougne-Hérisson. Certains se sont endormis, fatigués de leur courte nuit. Là-bas, deux animatrices nous attendaient pour nous emmener dans un voyage imaginaire. Nous avons pu ainsi partir dans un fabuleux jardin à la recherche de petites créatures telles le houzier, le feu follet, le lutin, le hututu, le sluagh et le farfarelli… Ils avaient laissé quelques indices sur leur passage comme des plumes, des clochettes, une épuisette, des fils de laine, du sucre, du pain, des rubans, des cheveux blancs…

Les enfants ont aimé partir à la recherche de ces nouveaux amis !

Ensuite, nous avons découvert la légende du nombril du monde qui remonte au bing bang, rien que ça ! Nous avons suivi un chemin pour trouver un caillou qui n’était plus très imposant à cause de l’érosion et des nombreuses visites du monde entier… Chacun de nous a écouté le caillou en y collant son oreille et plusieurs ont eu la chance d’entendre des histoires ! Ils vous les raconteront sûrement…

A côté de ce caillou se trouvait l’entrée d’une mine de minerais de contes. Pendant la guerre de cent ans, elle avait été enfouie et plus personne ne put entendre d’histoires mais pendant la seconde guerre mondiale, un parachutiste américain John Barney Fergusson atterrit par erreur dans la mine et un forgeron vint le sauver. Ensemble, ils décidèrent de faire revivre les histoires et de faire parler les pierres…. Ils fabriquèrent une machine à tarabuster les pierres pour les faire parler. Et ça marche ! Vos enfants en ont actionné quelques-unes !

Et puis, un peu plus tard, nous avons réussi à éveiller le jardin en chantant tous ensemble, enfin les enfants ! Ils ont chanté à tue-tête jusqu’à ce que les haies, les buissons, s’animent … et se mettent à nous raconter des contes, parfois légèrement modernisés. Les enfants ont couru d’un conte à l’autre avec grand plaisir, s’en donnant à coeur joie dans ce jardin enchanté ! Quand le jardin s’est rendormi, tous avaient envie de recommencer, ils ont bien essayé de chanter à nouveau, mais non c’était bien fini…

Vous l’aurez compris, petits et grands ont rêvé toute la journée au rythme des contes et légendes.

A notre retour à la résidence, la revanche du match a bien eu lieu pendant que quelques-uns partaient à la découverte de Cerizay et que d’autres dessinaient ou jouaient aux jeux de société. Ce fut une partie acharnée qui s’acheva sur un score de 1 à 0, une fois encore, quelques pantalons bien boueux également…

Enfin, tous passèrent sous la douche avant de dîner : frites et saucisses avec un éclair au chocolat comme dessert. Hum !

Pour finir nous nous sommes retrouvés pour la veillée grand jeu : il s’agissait de faire deviner, dessiner ou mimer des mots rencontrés au cours de notre séjour… Nous avons tous bien ri en découvrant les dessins ou en voyant quelques mimes irrésistibles !

Demain il va falloir remettre tout dans la valise… Puis nous replongerons dans les souvenirs, cette fois à l’école d’Ernest Pérochon !

Nous devrions vous retrouver aux alentours de 18 heures.

L’équipe encadrante